top of page

Création d'entreprises : Un nombre record mais le rythme ralentit fortement !



L'INSEE publie sa dernière étude consacrée à la création d'entreprise. En 2022, la France a atteint un nouveau record en matière de création d'entreprises avec un total de 1 071 900 immatriculations. Cependant, la croissance s'est ralentie, avec une hausse de seulement 2% par rapport à l'année précédente qui affichait une croissance de 17%.


Les immatriculations de micro-entreprises ont augmenté de 3% tandis que les créations de sociétés ont augmenté de 5%, mais à un rythme moins rapide qu'en 2021. Les créations d'entreprises individuelles traditionnelles ont quant à elles reculé de 7%.


Les créations d'entreprises ont continué de croître de manière significative dans de nombreux secteurs, notamment les activités spécialisées, scientifiques et techniques (+15%), les activités de services administratifs et de soutien (+23%) et les "autres services aux ménages" (+15%). Cependant, certaines industries ont connu une baisse importante, telles que les transports (-35%) et le commerce (-14%).


En France métropolitaine, les régions de Corse, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Île-de-France ont enregistré les plus fortes croissances de créations d'entreprises, tandis que Normandie, Hauts-de-France et Bourgogne-Franche-Comté ont connu une baisse.


L'an passé, dans l'ensemble de l'économie marchande hors secteur agricole, 1071 900 nouvelles entreprises ont été enregistrées, ce qui représente une augmentation de 21 400 par rapport à 2021.

C'est un niveau record, marquant sept années consécutives de croissance, durant lesquelles le nombre de nouvelles entreprises a presque doublé (+ 90% depuis 2015).

Cependant, le rythme des créations ralentit en 2022, avec une augmentation observée dans la plupart des secteurs compensée par un recul dans certains secteurs qui ont connu une forte croissance pendant la crise sanitaire (voir encadré).


La croissance est impulsée par les immatriculations d'entreprises individuelles sous le régime du micro-entrepreneur: 656 400 nouvelles entreprises, soit un niveau supérieur de plus de deux fois à celui de 2017, année précédant le relèvement des plafonds de chiffre d'affaires donnant droit au régime.

Cependant, la croissance des créations de micro-entreprises de 3% en 2022 est la plus faible enregistrée depuis 2016.


Les nouvelles entreprises classiques augmentent légèrement en total (+ 1%). Les créations sous forme de sociétés s'élèvent à 293 400 en 2022, en progression de 5%.

À l'inverse, les nouvelles entreprises individuelles classiques diminuent fortement (-7%): elles s'établissent à 122 100 en 2022, leur plus faible niveau depuis 2016. En 2022, 61% des nouvelles entreprises ont été créées sous le régime du micro-entrepreneur, une part relativement stable depuis 2020.


La part des entreprises individuelles classiques diminue (11%, après 13% en 2021), tandis que la part des sociétés reste stable à 27%.


Près de deux sociétés sur trois sont des SAS

La société par actions simplifiée (SAS) reste le statut préféré des créateurs de sociétés.

En 2022, les SAS représentent 65% des nouvelles sociétés, alors qu'elles étaient minoritaires dix ans auparavant (19% en 2012).

À l'inverse, la part des sociétés à responsabilité limitée (SARL) a fortement diminué au cours des dix dernières années, passant de 73% en 2012 à 28% en 2022.


Les nouvelles entreprises continuent de croître dans la majorité des secteurs

En 2022, le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques est le premier contributeur à la croissance globale.


Le secteur des "Autres services aux ménages" est le troisième plus important à contribuer à la croissance globale du nombre de nouvelles entreprises, avec une augmentation de 15% en 2022, soit 11 100 nouvelles entreprises.

Ce secteur a profité largement de l'essor du régime du micro-entrepreneur, représentant 85% de ses créations, pour atteindre un total de 86 100 nouvelles entreprises en 2022, soit plus du double de celles créées en 2017.


La création d'entreprises connait une croissance particulièrement significative dans les domaines des "Autres services personnels non classés ailleurs" (incluant les coachs, naturopathes, tatoueurs), les activités de soins de beauté, ainsi que les activités d'entretien du corps.



Comments


Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page