top of page

Michelin : Une révolution verte dans l'industrie pneumatique !




Dans la petite commune de Bassens, au cœur de la Gironde, un événement d'importance vient marquer un tournant dans l'industrie pneumatique et chimique française. Michelin, en collaboration avec IFPEN Energies nouvelles et Axens, vient d'inaugurer un démonstrateur industriel pionnier, porteur d'espoir pour une industrie plus verte.


Ce site innovant, destiné à la production de butadiène à partir d'éthanol bio-sourcé, symbolise un pas de géant vers la réduction de la dépendance aux énergies fossiles dans la production de pneumatiques.


Un virage écologique nécessaire


La fabrication des pneus, jusqu'à présent fortement dépendante du pétrole, pourrait bientôt connaître une révolution grâce à cette initiative.

Le butadiène, composant clé représentant 14 % d'un pneu, est traditionnellement issu du pétrole. Sa substitution par une version bio-sourcée, produite à partir de déchets agricoles tels que le maïs ou les betteraves, ouvre des perspectives prometteuses pour une industrie en quête de durabilité.


Eric-Philippe Vinesse, Directeur Recherche & Développement chez Michelin, souligne l'importance de cette avancée : "Pour Michelin, qui utilise actuellement du butadiène pétro-sourcé pour fabriquer ses caoutchoucs synthétiques, cette avancée constitue une formidable opportunité pour contribuer à l’atteinte de ses objectifs d’intégration de 100% de matériaux renouvelables ou recyclés dans ses pneus à l’horizon 2050."


BioButterfly : Un projet ambitieux


Le projet BioButterfly, lancé en 2013, représente un engagement financier considérable de plus de 80 millions d’euros, avec le soutien de l'ADEME, de la région Nouvelle Aquitaine et de la communauté urbaine de Bordeaux à hauteur de 14,7 millions d’euros.

Cette initiative vise à développer et commercialiser un procédé innovant de production de butadiène à partir de biomasse, marquant ainsi une étape significative vers une industrie pneumatique plus écologique.


Des perspectives mondiales

Ce démonstrateur, capable de produire 25 tonnes de butadiène bio-sourcé par an, n'est que la première étape d'un projet ambitieux visant à transformer radicalement la chaîne de production des pneumatiques.

Au-delà de l'aspect environnemental, ce projet ouvre la voie à la commercialisation mondiale de cette technologie par Axens, promettant de répondre à une demande croissante en matériaux renouvelables dans diverses industries.


Jean Sentenac, Président Directeur Général d’Axens, partage son enthousiasme : "Avec ce partenariat et ce démonstrateur, Axens illustre son engagement auprès des industriels en quête de solutions biosourcées. Grâce aux talents, à l’expertise de nos équipes et de nos partenaires, le recours à un butadiène biosourcé va devenir une réalité pour de nombreux acteurs de l’industrie."


Un engagement partagé


L'inauguration de ce démonstrateur ne marque pas seulement une avancée technologique ; elle témoigne de la volonté des partenaires de contribuer à l'émergence d'une filière industrielle d'élastomère synthétique bio-sourcé. Cette collaboration entre Michelin, IFPEN et Axens souligne un engagement commun pour une industrie plus durable et responsable.

Catherine Rivière, Directrice générale adjointe à IFP Energies nouvelles, réaffirme cet engagement : "Notre engagement dans BioButterfly illustre notre volonté de répondre aux attentes des industriels et de la société dans le domaine de la chimie du végétal."


Vers un avenir durable

Le projet BioButterfly s'inscrit dans une démarche plus large de transition écologique, visant à réduire l'empreinte carbone de l'industrie pneumatique. En mettant en synergie les différents acteurs de la chaîne de valeur

Comments


Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page