Table ronde : Le Massif central est un territoire d’innovation de grande ambition !

Le 29 septembre, le Président André Marcon et Nicolas Ferrand, Directeur de Macéo, me confient l'animation de la réunion de présentation de la candidature du Massif Central dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir « Territoires d’innovation de grande ambition »

27 territoires en réseaux, 24 acteurs économiques, 11 acteurs de la recherche et de l’enseignement, 14 structures d’économie sociales et solidaires.

Ce projet ambitieux pour l'avenir de nos territoires de montagne est baptisé 'Happi Montana'.

60 acteurs du Massif central qui se fédèrent, qui travaillent ensemble pour unir leurs forces et répondre un appel à projets projet national pour lequel les territoires lauréats obtiendront jusqu’à 500 millions d’euros, soit 50 millions par territoire.

Le massif central est un espace rural de montagne étendue sur 22 départements. L’association MACEO fédère des acteurs publics et privés qui unissent leurs forces pour porter des projets au service du développement de ce vaste territoire.

André Marcon, président de MACEO et ambassadeur infatigable du massif central, est convaincu de l’esprit d’innovation et d’expérimentation propre à ce territoire immense.

Le Massif Central c’est 15% du territoire national.

Un espace caractérisé par sa topographie mais également par la cohérence et l’équilibre des communes qui maillent ses 85 000 km2 avec trois grandes agglomérations au nord du massif : Clermont-Ferrand, Limoges et Saint-Étienne et un ensemble de petites villes : Aurillac, Brive-la-Gaillarde, Cahors, Guéret, Mende, Millau, Montluçon, Moulins, Le Puy-en-Velay, Roanne, Rodez, Thiers et Vichy.

Le Massif central de demain sera collectif, ou ne sera pas !

L'aventure Happi Montana a commencé en mai dernier, lorsque Macéo a identifié l’opportunité pour les territoires du Massif de répondre à cet appel à projet national - PIA « Territoires d’innovation de grande ambition ».

En juin, les premiers partenaires ont manifesté leur intérêt de contribuer à la candidature.

En juillet, une quarantaine d’acteurs se sont réunis pour échanger sur leur volonté commune de développer de manière innovante et collaborative les territoires du Massif central.

En septembre, ce sont finalement une soixantaine d’acteurs qui se sont engagés dans l’aventure HAPPI MONTANA, HAPPI étant le sigle pour Hub d’Accompagnement des Projets Partenariaux Innovants du Massif central et MONTANA étant une référence à la montagne vivante et heureuse !

Les acteurs de la candidature, aux compétences complémentaires, reflètent la richesse des projets multi-partenariaux : des collectivités, Instituts de recherche, des entreprises, des associations…

Cette mobilisation collective en un temps record démontre une réelle volonté des acteurs du Massif central d’agir ensemble pour le développement de leur territoire. Cette force collective, c’est l’ADN de ce grand territoire à cheval sur quatre régions*, qui apportent d’ailleurs chacune, leur soutien à HAPPI MONTANA. Le PIA serait un formidable « booster » de l’innovation, mais avant tout, la dynamique est lancée et cette grande ambition : Construire ensemble la montagne de demain - se poursuivra quoi qu’il arrive !

Dans le cadre de cette réunion de présentation de la candidature du Massif Central dans le cadre du 'Programme d’Investissement d’Avenir « Territoires d’innovation de grande ambition »’, j'ai interviewé des acteurs régionaux enthousiastes, engagés et porteurs de projets réellement innovants :

  • André Marcon, ancien président de CCI France et Président de MACEO,

  • Frédéric Gomez, Commissaire à l'aménagement, développement et protection du massif central,

  • Michel Mercier, ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire de 2009 à 2010 et de garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés et Président de la Communauté d’Agglomération de l’Ouest Rhodanien.

  • Jean-Yves Pineau, ancien directeur l’association nationale du « Collectif Ville Campagne » et directeur du collectif « Les Localos »

  • Chantal Hilaire, Chef de projet silver économie - projets de territoire à Maceo,

  • Dominique Olivier, Directeur des Fermes de FIGEAC, coopérative et Président de Figeacteurs, pole territoriale de coopération économique.

  • Dominique Vollet, Directeur de l'Unité Mixte pluridisciplinaire de recherche UMR Territoires,

  • Vincent Gatin, responsable développement numérique à Lozère développement,

  • Jean Leterme, Directeur performance et cohésion territoriale au Conseil Départemental du CANTAL,

  • Damien Lebret, Chef de projet numérique à Maceo et Directeur de MassiFix,

  • Eric Mathé, Directeur de l'Action Territoriale - Pôle Développement au Conseil Départemental de la CREUSE ,

  • Alain Picasso , Directeur de l'agence EDF «Une rivière, un territoire, développement»,

  • Pierre Jal, Directeur Route des Villes d'eaux du Massif Central,

  • Francis Mathieu, Président de l'APAMAC, Association pour la Promotion de l'Artisanat du Massif Central,

  • Eric Malatray, "Responsable du Pôle Politiques Urbaines et Européennes " de la Communauté d’Agglomération de l’Ouest Rhodanien.

  • Bernard Delpech, Elu du Grand cahors en charge de l’Enseignement universitaire et de la recherche,

  • Patrick Carlier , Directeur Régional Territorial Auvergne Limousin GRDF

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 par Martin et associés. Créé avec Wix.com